ACTUALITE FRANCE

Pour la France !  Veiller, Prier, et Jeûner en Eglise !

Les 26 et 27 septembre 2014 à Lourdes

   Rassemblement chrétien soutenu par Alléluia-France en réponse à l’appel     de Mrg Bourwet, Evêque de Lourdes du 2 février 2014

 En savoir plus...   Vous inscrire 

Imprimer

           NEWSLETTER - ETE 2014

 

Le Nouveau Commencement…


« Et je mettrai mon Esprit en vous et vous vivrez » Ez.37, 14

L’Ancien Testament proclame la puissance créatrice du Père, laisse entrevoir la venue du Fils Rédempteur qui emplira le Nouveau Testament et prophétise l’envoi de l’Esprit Saint qui nous enseignera toute chose. Au commencement, l’homme, immaculé, a reçu le Souffle Créateur, sceau divin en vue d’accueillir pleinement le Saint Esprit à l’heure de Dieu. Lors du péché originel, en effet, commença aussitôt dans le cœur  de l'homme une opposition à l’œuvre de l’Esprit Saint. Alors Jésus, par sa mort sur la croix, remettant l’Esprit au Père, va permettre un Nouveau Commencement.

« Mais le Paraclet, l’Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses et vous remettra en mémoire tout ce que je vous ai dit » Jean 14, 26

L’Esprit Saint est Amour, Lumière, Vérité, Paix ! Comme jamais auparavant il manifeste le péché de l’homme en le mettant en pleine lumière, lui révélant en même temps le cœur de sa souffrance et de sa douleur car il s’est coupé de son Créateur et Rédempteur. "Quand le Père envoie son Verbe, il envoie toujours son Souffle : mission conjointe où le Fils et l’Esprit Saint sont distincts mais inséparables. Certes, c’est le Christ qui paraît, Lui, l’Image visible du Dieu invisible, mais c’est l’Esprit Saint qui le révèle " (CEC 689)

Le don de l’Esprit a nécessité la mort de Jésus sur la croix. « Jésus était au milieu d’eux le soir du jour de la résurrection… Il leur dit : « Paix à vous ! » Ayant dit cela, il leur montra ses mains et son côté… Il leur dit alors, de nouveau : «  Paix à vous ! Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie » Ayant dit cela, il souffla sur eux et leur dit : « Recevez l’Esprit Saint ! Ceux à qui vous remettrez les péchés, ils leur seront remis ; ceux à qui vous les retiendrez ils leur seront retenus » Jean 20, 19-22

" Dés ce moment la Pentecôte était commencée, elle qui serait arrivée cinquante jours plus tard à sa pleine manifestation. Ce fut nécessaire pour que puisse mûrir en eux et se manifester à l’extérieur ce qui s’était produit lorsqu’ils avaient entendu : « Recevez l’Esprit Saint… », afin que puisse naître l’Eglise. Naître signifie venir au monde, et par là devenir visible au milieu des hommes… Ceci se produisit par la puissance de la passion et de la mort du Seigneur, qui avait annoncé clairement : « Si je ne m’en vais pas, le Consolateur ne viendra pas à vous ; mais quand je serai parti, je vous l’enverrai » Jn.16,7. Il s’en était donc allé en passant par la croix et il est revenu par sa résurrection non pas pour rester, mais pour souffler sur les apôtres et leur dire: « Recevez ! Recevez l’Esprit Saint ! » "

"Que le Seigneur est bon ! Il leur a donné l’Esprit Saint, qui est Seigneur et qui donne la Vie… Jésus leur donna l’Esprit Saint en disant « recevez ». Mais, plus encore, ne les a-t-il pas donnés, ne les a-t ils pas confiés à l’Esprit Saint ? L’homme peut-il recevoir le Dieu vivant et le posséder comme son bien propre ? A ce moment là, le Christ a donné les Apôtres, ceux qui étaient le commencement du nouveau peuple de Dieu et le fondement de son Eglise, il les a donnés à l’Esprit que le Père devait envoyer en son Nom, à l’Esprit de vérité et à l’Esprit par lequel l’amour de Dieu a été répandu dans nos cœurs ; Il les a donnés à l’Esprit afin qu’ils le reçoivent à leur tour comme le don, don obtenu du  Père par l’œuvre du Messie, le Serviteur souffrant dont parle Isaïe…. Par ces paroles, il confirma le Don, c’est le don du Consolateur, donné à l’Eglise pour l’homme, qui porte en lui l’héritage du péché. Pour chaque homme et pour tous les hommes. C’est le don venu d’En-Haut, donné à l’Eglise qui est envoyée au monde entier "  Saint Jean Paul II *

Ce même Esprit Saint continue son œuvre dans le monde répandant dons et charismes, signes et prodiges, en vue de la nouvelle Pentecôte d’Amour, pour confondre et déraciner l’esprit du mal et afin que chaque homme soit rempli de cette puissance d’Amour, de ce Nouveau Commencement...


                                                               Le Conseil d’Alleluia-France

 

* Extrait d'une homélie de Jean-Paul II, enregistrée de son lit d’hôpital, trois semaines après l’attentat du 13 Mai 1981, pour la Pentecôte.

 

NOUS SOUTENIR

Les partenaires