Imprimer

           NEWSLETTER - SEPTEMBRE 2017

 

 

NOUS QUI POUVONS HATER L’AVENEMENT DU JOUR DE DIEU...

La supplique à nos frères évêques pour une CONSECRATION DE LA FRANCE au Cœur admirable de Jésus par le Cœur amoureux de Marie avait pour but de réveiller en nous une intelligence claire sur notre situation de fin des temps ou d’un temps. En effet personne ne sait où l’on va avec de telles lois et de tels gouvernements successifs ! Cette consécration nationale va rénover les promesses de notre baptême personnel et national (avec St Rémi) afin de hâter l’avènement du Jour du Seigneur. Ce serait en soi, l’acte de foi attendu par le Christ comme l’explique l’apôtre Pierre dans sa deuxième lettre que nous devons relire attentivement car elle donne les réponses à notre attente spirituelle sur la Fin de ce monde et l’avènement d’un Ciel nouveau et d’une Terre nouvelle.

Deuxième lettre de Pierre ch. 3, v 3 à 15 :

« Sachez d’abord que, dans les derniers jours, des moqueurs viendront avec leurs moqueries, allant au gré de leurs convoitises, et disant : " Où en est la promesse de son avènement ? En effet, depuis que les pères se sont endormis dans la mort, tout reste pareil depuis le début de la création. "

En prétendant cela, ils oublient que, jadis, il y avait des cieux, ainsi qu’une terre sortie de l’eau et constituée au milieu de l’eau grâce à la parole de Dieu.  Par ces mêmes éléments, le monde d’alors périt dans les eaux du déluge. Mais les cieux et la terre de maintenant, la même Parole les réserve et les garde pour le feu, en vue du jour où les hommes impies seront jugés et périront.

Bien-aimés, il est une chose qui ne doit pas vous échapper : pour le Seigneur, un seul jour est comme mille ans, et mille ans sont comme un seul jour. Le Seigneur ne tarde pas à tenir sa promesse, alors que certains prétendent qu’il a du retard. Au contraire, il prend patience envers vous, car il ne veut pas en laisser quelques-uns se perdre, mais il veut que tous parviennent à la conversion.

Cependant le jour du Seigneur viendra, comme un voleur. Alors les cieux disparaîtront avec fracas, les éléments embrasés seront dissous, la terre, avec tout ce qu’on a fait ici-bas, ne pourra y échapper. Ainsi, puisque tout cela est en voie de dissolution, vous voyez quels hommes vous devez être, en vivant dans la sainteté et la piété, vous qui attendez, vous qui hâtez l’avènement du jour de Dieu, ce jour où les cieux enflammés seront dissous, où les éléments embrasés seront en fusion.

Car ce que nous attendons, selon la promesse du Seigneur, c’est un ciel nouveau et une terre nouvelle où résidera la justice. C’est pourquoi, bien-aimés, en attendant cela, faites tout pour qu’on vous trouve sans tache ni défaut, dans la paix.

Et dites-vous bien que la longue patience de notre Seigneur, c’est votre salut, comme vous l’a écrit également Paul, notre frère bien-aimé, avec la sagesse qui lui a été donnée »

Ainsi par cette Consécration au Cœur de l’Agneau de Dieu sans tâche, sans défaut, de tout le Peuple de France autour de ses pasteurs, la France, de part sa mission mystérieuse de Fille ainée de l’Eglise, hâte l’avènement du Jour du Seigneur que nous attendons tous !  Viens Seigneur Jésus !

 

    Le Conseil d’Alleluia-France

 

Lire le texte de la Supplique

 

LES SORTIES DU ROI

  POUR UNE NOUVELLE EVANGELISATION DE LA FRANCE...

" LES SORTIES DU ROI "

NOUS SOUTENIR

Les partenaires