PROCHAIN RASSEMBLEMENT ALLELUIA - FRANCE

Du 26 au 28 juin à La Salette avec le Père Roger Paulin

"Viens Seigneur Jésus !"   En savoir plus, s'inscrire...

 Un bus est organisé depuis Lyon et Grenoble !

Imprimer

           NEWSLETTER - MAI 2015

 

 L'UNIQUE JUSTE


« Bien-aimés, le Christ, lui aussi, a souffert pour les péchés, une seule fois, lui, le juste, pour les injustes, afin de nous introduire devant Dieu ; il a été mis à mort dans la chair, mais vivifié dans l’Esprit » 1 P 3,18

Déjà dès la première alliance, Abraham, parce qu’il crut en la parole d'Adonaï, fut trouvé juste à cause de sa foi. Les siècles ont passés et l'homme continua de se pervertir, alors le Père décide d'envoyer son Fils Bien Aimé, l'Agneau sans tâche : "Sacrifice et offrande, tu n'en a pas voulu, mais tu m'as façonné un corps ; holocaustes et sacrifices pour le péché, tu ne les as pas agréés ; alors j'ai dit : Voici je viens - dans le rouleau du Livre il est écrit de moi - pour faire, ô Dieu, ta volonté" Heb 10,5-7.

Puisque Satan s'est immiscé dans le cœur d'Eve lors du dialogue conduisant au péché originel, Jésus va emprunter, dans sa miséricorde infinie, le même chemin vers le cœur de l'homme, qui sera son chemin de croix. Pour rejoindre notre âme, don sublime du Père à sa créature, pour réensemencer le cœur de l'homme de sa présence divine, et le libérer de cet asservissement, Jésus par l'Esprit Saint se fait homme : "C'est le Père demeurant en moi qui fait ses œuvres" Jn 14,10

Aujourd'hui Jésus continue de nous dire : "Je suis avec vous jusqu'à la fin des temps". Pour justifier l'homme, Il nous donne son Corps et son Sang, comme antidote au fruit amer du jardin : "Le royaume de Dieu est au milieu de vous" Lc 17,21. La réponse au fruit défendu est l'Eucharistie, présence réelle de Jésus au milieu de nous.

Le Père nous donne donc le Fils, son Fils unique pour qu'il soit notre Pain : œuvre du Père et du Fils dans la puissance de l'Esprit Saint. Quand  Jésus pose son regard d'amour sur l'un de nous, il voit la gloire dans laquelle nous serons éternellement : "Père, ce que tu m'as donné, je veux que là où je suis, moi, ceux-là aussi soient avec moi, pour qu'il voit la gloire, la mienne, que tu m'as donnée, parce que tu m'as aimé avant la fondation du monde" Jn 17,24

La surabondance de l'amour du Père pour le Fils dans la puissance de l'Esprit Saint est infinie : fleuve de vie trinitaire qui coule en torrents de grâce pour le salut du monde ! Aussi Jésus ne veut pas que nous mettions une quelconque limite à l'accueil de cette gloire qui s'enracine dans la puissance de sa miséricorde transfigurante qui nous justifie.
 
La  justice dans ce monde sanctionne les fautes mais ne peut les effacer. L'Esprit Saint dévoile mon péché, et Seul, le Sang de l'Agneau me purifie de toutes mes fautes. Ainsi chacun de nous peut retrouver cette intimité avec le Père qui est l'origine de tout don parfait. "Et si quelqu'un vient à pécher, nous avons auprès du Père un Paraclet, Jésus Christ, le Juste" 1 Jn 2

Comme le dit Sœur Faustine : "La Miséricorde est la justice recréée" !

 

                           Le Conseil d’Alleluia-France

 

VEILLER ET PRIER POUR LA FRANCE

http://www.laneuvaine.fr/

Retrouvez aussi l'engagement à la prière quotidienne

pour la France d'Alléluia-France : "Veillez et Priez"

NOUS SOUTENIR

Les partenaires