Un seul signe nous est donné sur terre : la foi au Christ !

155

 « En ce temps-là, tandis que Jésus fait route vers Jérusalem… » De quel « temps » s’agit-il ? C’est le temps de l’Eternel Présent, l’aujourd’hui de nos vies, de notre monde, rejoint par Jésus qui ne cesse de parcourir la terre avec son Eglise, annonçant le Royaume qui vient ! « C’est maintenant le moment favorable, c’est aujourd’hui le jour du salut ! », s’exclame saint Paul. 2 Cor 6,2

Ce temps-là est notre temps : celui des derniers temps où l’esprit du monde et Satan forcent les consciences à abjurer la foi au Sauveur de l’humanité ! Car Satan sait que ces jours sont comptés. Cependant ce temps-là est celui où Jésus nous dit : « Mais, quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? » Luc 18,8. C’est pourquoi Jésus ajoute selon St Matthieu 24, 22 : « Et, si ces jours n’étaient abrégés, personne ne serait sauvé ; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés. »

De sa propre génération le Christ disait déjà : « Vous êtes une génération méchante et adultère qui recherche un signe ; et il ne lui sera pas donné de signe, si ce n’est le signe de Jonas le prophète. » Mat 12, 39.

Pour notre génération déboussolée où la confusion abonde, prophétiquement, le Père nous dit « vous êtes la génération du Saint Esprit, qui rend témoignage que votre salut est CHRIST. Il n’y aura pas d’autre signe sauveur avant la fin du monde, seulement votre foi au Christ. L’enjeu est double : votre bonheur aujourd’hui et la vie éternelle avec nous dans l’autre temps. »

Écoutons bien ce que dit la lettre aux Hébreux de la foi de nos aînés qui préfigure ce que doit être notre foi concrète au Christ aujourd’hui : »Que dire encore ? Le temps me manquerait pour rappeler l’histoire de Gédéon, Barak, Samson, Jephté, David, Samuel et les prophètes.

Par leur foi, ils ont conquis des royaumes, pratiqué la justice, obtenu la réalisation de certaines promesses. Ils ont fermé la gueule des lions, éteint la flamme des brasiers, échappé au tranchant de l’épée, retrouvé leurs forces après la maladie, montré du courage à la guerre, mis en fuite des armées étrangères.

Des femmes dont les enfants étaient morts les ont retrouvés ressuscités. Mais certains autres ont été torturés et n’ont pas accepté la libération qui leur était proposée, car ils voulaient obtenir une meilleure résurrection…mais en fait, c’est le monde qui n’était pas digne d’eux ! … ». Hb ch. 11

Déjà Le monde n’était pas digne d’eux !! Que dire aujourd’hui ! A nous ses élus, baptisés dans l’Esprit Jésus demande de prier avec foi pour abréger ces temps mauvais : « la création blessée, déboussolée, attend avec un ardent désir la révélation des fils de Dieu ! »

Paul, dans sa lettre 2 Corinthiens (10, 3 et 4) explicite ce que l’Esprit attend de nous, aujourd’hui : « Si nous marchons dans la chair, nous ne combattons pas selon la chair. Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles ; mais elles sont puissantes, par la vertu de la foi en Christ, pour renverser des forteresses. Et Paul rajoute au Ephésiens ch 6  : « Car nous ne luttons pas contre des êtres de sang et de chair, mais contre les Dominateurs de ce monde de ténèbres, les Principautés, les Souverainetés, les esprits du mal qui sont dans les régions célestes. ». Voila nos ennemis si nombreux, voilà la haine violente qu’ils nous portent afin de supprimer la foi au Christ vivant, ressuscité aujourd’hui. Notre Christ est seul rédempteur de l’homme, de la vie sur terre, de la Création, que le monde appelle « planète » !

Nous souhaitons que votre foi grandisse en cette rentrée et rien de tel pour cela que de louer notre Christ, à deux ou trois régulièrement, en priant avec foi : « Viens Seigneur Jésus ! »                                                                                                

    Le Conseil d’Alleluia-France