Pourquoi un baptême dans le Saint Esprit pour toute l’Eglise ?

368

« C’est dans l’Esprit-Saint que vous serez baptisés » Actes 1,5 ; « Lui, il vous baptisera du Saint-Esprit et de feu » Luc 3,16

Le pape François dès le début de son pontificat n’hésite pas à appeler à une nouvelle Effusion du Saint Esprit, à un « Baptême dans le Saint Esprit » pour tous ceux qui ont reçu le sacrement du baptême et il vient de rajouter que toutes paroisses sont concernées par cet acte de foi.

Pourquoi ce « Baptême dans le Saint Esprit » aujourd’hui dans toutes les paroisses ?

Frères et sœurs, Jésus nous a averti : « Par suite de l’iniquité croissante, la charité du grand nombre se refroidira, mais celui qui tiendra jusqu’à la fin sera sauvé » Mt 24, 12. Or ces temps mauvais, le sont plus que jamais car tous les anti-christ du passé se sont coalisés. Ils ont déclaré ouvertement la guerre aux chrétiens, à l’Eglise : il faudra tenir bon pour rester fidèles. « Le Fils de l’homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? » interroge Jésus en parlant de son retour dans la Gloire. Luc 18,8

De fait, nous avons réellement besoin d’une FORCE spéciale pour garder la Foi, l’Espérance, la Charité dans cette guerre du monde contre nous et contre l’Église : cette force, c’est celle du Saint Esprit. Lui seul peut nous aider dans la situation dans laquelle nous sommes actuellement impliqués et que décrivent bien les psaumes : une question de vie ou de mort, où le sang coule et coulera pour résister au péché !

Il faut aussi prendre conscience de la dimension eschatologique de ce temps d’accueil du Saint Esprit. Car « L’Esprit et l’Epouse disent VIENS ! ». Le Saint Esprit doit en effet préparer en nous la venue en gloire du Christ comme il a préparé en Marie la venue du Verbe en notre chair. Voilà le fruit eschatologique de notre baptême personnel dans le Saint Esprit : nous donner une ferveur nouvelle pour hâter le retour en gloire du Christ qui abrégera ces temps mauvais, et Paul dans sa seconde lettre aux thessaloniciens annonce la promesse que Christ balayera de son Souffle le Satan et tous ses coalisés. 2 Th 2-8

L’enjeu du Baptême du Saint esprit est plus nécessaire pour l’Eglise qu’on ne le croit ! Car Il nous garde de l’erreur moderniste actuelle qui est de réduire Jésus-Christ, le Fils de Dieu crucifié et ressuscité, seul sauveur de l’homme, en une série de gentils projets et de bons sentiments compatibles avec la mentalité mondaine dominante : paix, prospérité, solidarité, fraternité universelle, amour pour l’humanité, valeurs chrétiennes, nouvel humanisme, etc… Avec le Baptême du Saint Esprit, nous rencontrons la personne divine de Jésus-Christ et alors il devient une « pierre » comme il l’a dit en parlant de lui, mieux, Il devient « La » pierre de fondation de notre vie et cela pour l’éternité !

Donc le Ciel nous demande de connaitre Jésus Christ comme Il nous connait. Et quand nous le connaitrons, nous connaitrons le Père. C’est pourquoi nous voulons poser un acte de foi très fort en 2020 pour vivre une année du Saint Esprit où nous prierons pour être baptisés de nouveau dans le Feu du Christ !

Pratiquement demandons au Christ cette nouvelle Effusion de son Saint Esprit en nous préparant chaque mois, les troisièmes samedis du mois d’ici la Pentecôte. Cette préparation de 7 samedis au baptême du Saint Esprit sera soutenu par le Monastère des Clarisses de Montbrison dans la Loire.

Alors nous vivrons la promesse prophétique du Christ : « Vous allez recevoir une force quand le Saint-Esprit viendra sur vous ; vous serez alors mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre » Actes 1