Newsletter N° 87

Évaluer cet élément
(0 Votes)

      SAREPTA - 3

צָרְפַתה*

  En hébreu = France

Télécharger en pdf

 

   « L’herbe sèche, la fleur se flétrit, mais la parole de notre Dieu se réalise à jamais. » Is.40

  Dieu espère toujours qu’en voyant combien Il a béni son peuple élu « qui n’est pas un peuple comme les autres, mais pour les autres, en raison de son salut universel » Cardinal JM. Lustiger, nous deviendrions assez jaloux de ces bénédictions pour rechercher l’auteur et rédempteur d’une telle richesse.

  Le but ultime de Dieu est que chaque nation se laisse toucher par la Bonne Nouvelle du Royaume.

  « Seul Dieu peut être la source de la mémoire de l’homme. Dieu seul peut faire de l’histoire des hommes une source de bénédictions, car Dieu seul peut permettre aux hommes qu’Il choisit de se souvenir. Cela explique qu’Israël soit chargé de la mémoire du monde et que les chrétiens en soient dépositaires…Telle est la vocation d’Israël, telle est la vocation du Messie. » Cardinal JM. Lustiger.

  La première multiplication du pain (Ex.16, 16 : la manne au désert) est pour Israël ; la deuxième multiplication de la farine et de l’huile (symbole de l’Esprit Saint) faite par Elie chez la veuve de Sarepta, Madame France, est pour les païens. Ces deux multiplications du pain sont une préfiguration de l’Eucharistie : l’une pour Israël, l’autre pour les païens, à travers la mission de Madame France, ‘fille aînée de l’Eglise’, celle de la totalité. Chacun recevra ainsi la plénitude de l’Amour par l’accomplissement de la Parole de Dieu en Jésus, vrai Dieu et vrai Homme. Lui qui « est plus grand que Jonas, que Salomon, que le temple » puisqu’Il est la Parole faite chair pour le salut du monde : le nouveau temple de Dieu, non fait de main d’homme.

  « En utilisant Israël comme son instrument, le Saint Esprit « agite » les responsables des Eglises dans le but de leur faire retrouver les racines juives de la Foi. » Peter Tsukahira.. Dieu nous bénit sans cesse, mais nous corrige lorsque nous Le méprisons.

  « Je suis jaloux pour Jérusalem et pour Sion d’une grande jalousie, et c’est d’une grande irritation que je suis irrité contre les nations satisfaites, car moi, je n’étais qu’un peu irrité, et elles, elles ont aidé au malheur. » Zac.1,…14. Chaque fois que les nations par leur orgueil ont outrepassé la mission implicite qu’elles avaient reçue de sévir contre Israël alors Dieu est très irrité et ces nations auront à essuyer le souffle de la colère de Dieu. «Yah consolera encore Sion, et Il choisira encore Jérusalem.» Za1,17.

  « Yah me fit voir quatre forgerons. Je dis :’’que viennent faire ceux-ci ?’’ Il me dit :’’Ce sont les cornes qui ont disséminé Juda, au point que personne ne levait plus la tête ; mais ceux-ci sont venus pour les terrifier, pour jeter bas les cornes des nations qui levaient la corne contre le pays de Juda pour le disséminer. » Zac 2, 3,4. Les cornes des nations représentent la puissance orgueilleuse de ces nations qui se font l’égal de Dieu en se fiant à leur seule intelligence ! Alors à la suite du Verbe de Dieu les quatre évangélistes, « les quatre forgerons » sont venus avec pour arme la Parole du Verbe de Dieu et « Ils ont vaincu par le sang de l’Agneau. » Ap 12, 11

  « Aujourd’hui le ministère d’Elie consiste en une voix criant et appelant les gens de partout, à rassembler « tout Israël » à reconstruire l’autel du Seigneur où l’on offre des sacrifices de louange et d’adoration et à appeler chaque nation afin que son cœur se tourne de nouveau vers Dieu. » Peter Tsukahira.

  La France est cette forge, ce lieu de la purification de Dieu qui ne supporte aucune compromission, aucun alliage avec les ténèbres : deuxième sens de la racine de Sarepta ( צָרְפַ tsarfa ) ‘épurer’. « Aucun outil forgé contre toi ne réussira, toute langue qui se dressera contre toi en justice tu la condamneras. » Is.54, 17. Jésus mort sur la croix a le cœur transpercé par une lance, faite au feu de la forge, « d’où a encore jailli l’eau et le sang » mettant l’Amour de Dieu à son comble par cette miséricorde qui purifie jusqu’au plus intime le cœur de l’homme.



 Le Conseil d’Alleluia-France

 

 

Lu 1739 fois
Plus dans cette catégorie : « Newsletter N° 88 Newsletter N° 86 »

Laissez un commentaire

Les champs marqués d'un (*) sont obligatoires.\nLe code HTML est autorisé.