vendredi, 25 novembre 2011 12:04

Newsletter N°72

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le coeur transpercé de Jésus

Télécharger en pdf




L’eau vive, le Saint Esprit, sont donnés pour orienter notre regard vers Jésus.

Isaïe 53.5 : « Mais il était blessé pour nos péchés, Brisé pour nos iniquités; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, Et c'est par ses meurtrissures que nous sommes guéris ».

Zacharie 12.10 : « Alors je répandrai sur la maison de David et sur les habitants de Jérusalem Un esprit de grâce et de supplication, Et ils tourneront les regards vers moi, celui qu'ils ont percé. Ils pleureront sur lui comme on pleure sur un fils unique, Ils pleureront amèrement sur lui comme on pleure sur un premier-né ».

Ex 17,2…6 : « Le peuple chercha querelle à Moïse ; ils dirent : « Donnez-nous de l’eau, que nous buvions ! »… Le peuple murmura contre Moïse ; il dit : « Pourquoi donc nous as-tu fait monter d’Egypte pour nous faire mourir de soif, ainsi que nos fils et nos troupeaux ? »…(4) Moïse cria vers Dieu en disant : « Que ferai-je pour ce peuple ? Encore un peu ils me lapideront ! » Dieu dit à Moïse : « Passe en avant du peuple et prends avec toi des anciens d’Israël ; prends à la main ton bâton, celui avec lequel tu as frappé le Nil et va ! Voici que moi je me tiendrai devant toi, là, sur le rocher, à l’Horeb ; tu frapperas le rocher, il en sortira de l’eau et le peuple boira. Moïse fit ainsi aux yeux des anciens d’Israël »

Ce rocher d’où coule l’eau et qui accompagne le peuple hébreu jusqu’à son arrivée en Terre promise c’est déjà l’annonce du Cœur de Jésus qui façonne le cœur de ’’ce fils premier né Israël’’.

Au temps du prophète Elie, le roi Achab et le peuple, qui ont  abandonné le Seigneur  connaîtront une sécheresse de trois années, (1R18, 1-19) : temps nécessaire pour le peuple d’Israël de rechoisir Dieu. Cette pluie est signe de bénédictions divines arrosant les terres arides de nos âmes.

Cette eau si précieuse dont Jean le Baptiste se servira pour proclamer un baptême de conversion  et la descente du  Saint Esprit orientent notre regard vers Jésus : « Le lendemain, il aperçoit Jésus qui venait vers lui et il dit : « Voici l’Agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde » « Et moi je ne le connaissais pas, mais Celui qui m’a envoyé baptiser dans l’eau, Celui-là m’a dit : Celui sur lequel tu verras l’Esprit descendre et demeurer sur lui, c’est lui qui baptise dans l’Esprit Saint. » Jn1, 29-33.

« Le lendemain, de nouveau, Jean se tenait là avec deux de ses disciples. Et regardant Jésus qui passait, il dit : "Voici l’Agneau de Dieu" Et les deux disciples l’entendirent parler, et ils suivirent Jésus….Que cherchez-vous ? Ils lui dirent Rabbi où demeures-tu ? » Il leur dit venez et vous verrez. »…ils demeurèrent chez lui ce jour-là ; c’était environ la dixième heure » Jn 1, 29-39.

Lors de sa Passion Jésus meurt environ à la neuvième heure, et la dixième heure est à peu prés l’heure du transpercement de son Cœur, c’est donc là qu’il nous faut orienter notre regard et demeurer.

Les noces de Cana, premier miracle de Jésus, selon l’Evangile de Saint Jean : cette eau changée en vin. « Tel fut le premier des signes de Jésus ; il le fit à Cana de Galilée. Et il manifesta sa gloire, et ses disciples crurent en lui. » Jn 2, 11. Pour ce premier repas l’eau est changée en vin, au dernier repas le vin est changé en son Sang, manifestation de la Gloire éclatante de Dieu pour l’humanité.

Le Sang du Christ est venu accomplir ce que la Loi ne pouvait faire à elle toute seule : «  Ne croyez pas que je sois venu abolir la loi ou les prophètes ; je suis venu non les abolir, mais les accomplir » Mat.5, 17. Une seule goutte du Sang de Jésus pouvait sauver l’humanité tout entière et dans la surabondance de son Amour le Christ a donné jusqu’à sa dernière goutte de Sang, lors du transpercement de son Cœur. Lui-même dit : « Moi, je suis venu pour qu’on ait la vie, et qu’on l’ait en surabondance » Jn 10, 10.

Dans le marasme que nous vivons puisse cette nouvelle Pentecôte d’amour sur la France et le monde, permettre aux cœurs transpercés par la soif et la faim, d’orienter leur regard vers Jésus, vers son Cœur transpercé.


                                                               Le conseil d’Alleluia-France


 

Lu 1617 fois Dernière modification le mercredi, 03 octobre 2012 18:28
Plus dans cette catégorie : « Newsletter N°71 Newsletter N°73 »

Laissez un commentaire

Les champs marqués d'un (*) sont obligatoires.\nLe code HTML est autorisé.

NOUS SOUTENIR

Les partenaires