vendredi, 25 novembre 2011 11:38

Newsletter N°41

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Etre serviteur de Dieu

Télécharger en pdf




Loué soit Jésus !


En ces temps où la liturgie nous invite à prier pour les hommes d’Etat (Timothée 2, 1) et où notre premier Ministre déclare que la France est en état de faillite, l’Eprit Saint avec sa Patience amoureuse, nous interpelle sur le fait que nous n’écoutons pas vraiment les prophètes qu’il nous envoie. Le plus grand : feu Jean Paul II, nous exhortait en 1980 : « Le Christ, à la fin, dit encore ceci : « Je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde » (Mt 28, 20) ; cela signifie donc aussi en 1980 (donc aussi aujourd’hui en 2007), il demeure au milieu de nous.

Le problème de l'absence du Christ n'existe pas. Le problème de son éloignement de l'histoire de l'homme n'existe pas. Le silence de Dieu à l'égard des inquiétudes du cœur et du sort de l'homme n'existe pas. Il n'y a qu'un seul problème qui existe toujours et partout : le problème de notre présence auprès du Christ. De notre permanence dans le Christ. De notre intimité avec la vérité authentique de ses paroles et avec la puissance de son Amour. Il n'existe qu'un problème, celui de notre fidélité à l'Alliance avec la Sagesse éternelle, qui est source d'une vraie culture, c'est-à-dire de la croissance de l'homme, et celui de la fidélité aux promesses de notre baptême au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit ! Alors permettez-moi, pour conclure, de vous interroger : France, fille aînée de l'Eglise, es-tu fidèle aux promesses de ton baptême?"

Le serviteur est celui qui se met sous la bénédiction du Père en Christ. En Luc 1,38 « Je suis la servante du Seigneur, qu’il m’advienne selon ta parole » Par son « oui » Marie s’ouvre à la bénédiction du Père et à sa puissance. Elle accueille en sa chair "Ce mystère caché de tout temps en Dieu qui a créé toutes choses, afin que les Principautés et les Puissances célestes connaissent aujourd'hui par l'Église la Sagesse infiniment variée de Dieu » Ep 3, 9-10. C'est la première créature de la Nouvelle Alliance à chanter le AMEN! ALLELUIA ! de l'Apocalypse. C'est pourquoi, à sa suite, toute l’Eglise est servante du Seigneur.

Un autre prophète, feu Ruth Heflin, pentecôtiste américaine, servante du Seigneur dans sa gloire, a rassemblé des foules immenses, a porté la Parole de Dieu à des rois et des chefs d’Etat. Elle est venue en France deux ans avant sa mort, en 1999, pour  nous donner ce message à la veille du nouveau millénaire :
« J’ai vu la France comme la civière portée par les quatre hommes qui ont défait le toit pour faire descendre le paralysé. Cet homme n’aurait jamais pu entrer dans la présence du Seigneur, s’il n’y avait pas eu ces quatre hommes qui avaient pris la civière et qui l’ont faite descendre devant le Seigneur. Et juste à ce moment, je nous voyais en train de prendre les quatre coins de la civière, et nous étions ceux qui faisaient descendre la France devant Jésus. Tu dis : « pour l’instant je ne peux m’occuper que de ma région, de mon église, ma communauté » Non ! Non ! dit le Seigneur c’est la France entière qu’il faut agripper. Tu peux agripper deux côtés et trouver un ami qui agrippera les deux autres côtés, et dire : ensemble nous allons faire descendre la France dans la présence de Dieu. Dieu va te faire goûter cette connaissance de révélation dans ton esprit »

La guérison de la France et des autres nations est un véritable défi ! Cette guérison vient à travers les serviteurs du Dieu Vivant ! Un peuple de louange se lève, c'est l'Eglise tout entière qui va louer désormais. Dans l'Apocalypse le Saint Esprit nous décrit concrètement la fonction des serviteurs de Dieu.

Ap 1, 1 "Révélation de Jésus Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu'il a fait connaître, par l'envoi de son ange, à son serviteur Jean"

En Ap 19, 2 "parce que ses jugements sont véritables et justes ; car il a jugé la grande prostituée qui corrompait la terre par son impudicité, et il a vengé le sang de ses serviteurs en le redemandant de sa main. Et ils dirent une seconde fois : Alléluia! ...et sa fumée monte aux siècles des siècles. Et les vingt-quatre vieillards et les quatre êtres vivants se prosternèrent et adorèrent Dieu assis sur le trône, en disant : Amen ! Alléluia ! Et une voix sortit du trône, disant : Louez notre Dieu, vous tous ses serviteurs, vous qui le craignez, petits et grands ! "

Tel David qui chante et danse nu devant l’Arche d’Alliance, tel Moise qui chante son cantique en Dt 15/2,  tel Elie qui fait tomber le feu du Ciel - Livre des Rois 18, 36, tous ils proclament, de l'Ancien au Nouveau Testament : AMEN ! ALLELUIA ! en Esprit devant le trône de Dieu !

Ce combat pour la France et les nations n’est pas d’abord celui des serviteurs, c’est celui du Seigneur à travers ses serviteurs par leur louange incessante.

Quelles que soient nos dénominations chrétiennes, toute l’Eglise est cette servante de Dieu par la louange incessante. Les "louangeurs"  portent  la civière de la France et des nations devant la présence de Jésus et ils proclament, en dansant, leur foi et leur amour en disant : AMEN ! ALLELUIA !



                                                                    Le Conseil d'Alléluia-France


 

Lu 1982 fois Dernière modification le mercredi, 03 octobre 2012 18:35
Plus dans cette catégorie : « Newsletter N°40 Newsletter N°42 »

Laissez un commentaire

Les champs marqués d'un (*) sont obligatoires.\nLe code HTML est autorisé.

NOUS SOUTENIR

Les partenaires