lundi, 21 novembre 2011 19:33

Newsletter N°3

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Et nous chrétiens, que pouvons-nous faire ?

Télécharger en pdf

 

Frères et Sœurs en JESUS-CHRIST,

Vous le savez de nouvelles lois bien singulières se préparent dans les chambres du parlement qui ont pour conséquences de :

 - Refuser de protéger pénalement les femmes enceintes contre les fautes des tiers causant la mort de l'enfant à naître (loi sur la criminalité à l'Assemblée nationale en février au Sénat)

- Créer une procédure de "divorce répudiation", consistant à permettre à un conjoint d'obliger l'autre à divorcer, même sans son consentement, refusant par là-même toute protection du conjoint le plus faible, même handicapé (la loi sur le divorce en mars à l'Assemblée nationale)

- Instrumentaliser la personne humaine en légalisant les "enfants médicaments" et l'expérimentation de l'embryon humain (lois bioéthiques en février au Sénat).

- Préparer les esprits à accepter l’euthanasie et le clonage avant cinq ans.

- Refuser les racines chrétiennes dans le préambule de l’Europe…

 

Alors nous chrétiens que pouvons nous faire ensemble ? De nobles associations chrétiennes ont entrepris de se battre pour la réflexion, l’information et la sensibilisation, c’est indispensable. Nous pouvons manifester dans les rues, c’est bien. Participer à des ONG, des organisations humanitaires, tout cela c’est bien.

Pour nous chrétiens, Dieu a déposé entre nos mains une puissance infinie qui peut transformer le monde : la prière de louange et d’adoration ainsi que l’intercession fervente. Ça, c’est à la portée de tous et à notre mesure.

Réfléchissons un peu à la lumière de l’Esprit Saint !

Quelqu’un a dit un jour : ‘une âme qui s’élève, élève le monde’. Nous pouvons élever le monde par l’amour le pardon et la miséricorde selon ce que Jésus notre Maître a vécu, enseigné et demandé de faire. Un puissant levier est également la prière de louange et d’intercession.

Lorsque je bénis une personne en pensée, en parole ou en acte, je fais du bien à l’humanité entière. Il y a une solidarité mystérieuse du fait que nous partageons tous la même nature humaine, comme un grand corps.

« Dans la mesure où vous l’avez fait au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous l’avez fait » (Mt 25,40)  Jésus lui-même vit cette communion de par son Incarnation dans notre nature humaine. Ce que fait la main, influence tout le corps. Si je souffre dans un pied, c’est tout mon corps qui en ressent le contrecoup. Nous reconnaissons la doctrine ecclésiale de saint Paul : « Un membre souffre-t-il ? Tous les membres souffrent avec lui. Un membre est-il à l’honneur ? Tous les membres se réjouissent avec lui. Or vous êtes, vous, le corps du Christ, et membres chacun pour sa part. » (1 Cor 12,26-27)

Cette réalité est vraie dans l’ordre de la grâce mais aussi dans l’ordre naturel et nous pouvons agir sur ces plans. La grâce surnaturelle ne flotte pas au-dessus de notre condition naturelle sans l’influencer. Au contraire, toute grâce a un impact concret réel sur notre vie de tous les jours. Nous en faisons l’expérience si souvent.

Alors je vous invite à croire que le bien que nous faisons a des répercussions sur l’humanité et l’univers. En pardonnant à quelqu’un qui m’a blessé, il y a quelqu’un dans le monde qui est consolé. Si je laisse monter vers le trône du Seigneur mon intercession, Lui-même prend ma prière et la répand sur ceux qui en ont besoin dans le monde entier. C’est mystérieux, réel et efficace. Une personne disait : «Sois en paix et des milliers autour de toi trouveront la paix. » C’est en réalité la communion des saints.

Un jour, le Saint Esprit nous a enseigné par voix prophétique que chaque louange au Seigneur Jésus et à notre Père, avait un impact très puissant sur le monde et les événements. Ce qui est venu à notre cœur à ce moment précis c’est de louer le Seigneur en faveur des petits, des pauvres, des malades des vieillards qui étaient victimes de tous les  conflits guerriers dans le monde. Alors plusieurs personnes dans l’assemblée et cela en même temps, ont vu dans leur esprit des projectiles d’armes à feu manquer leur cible ; des personnes sauvées parce que des balles ne les avaient pas touchées ; même des bombes et des missiles qui n’explosaient pas ou manquaient leur but pour protéger des innocents d’être blessés ou tués. Ces personnes ont témoigné de cela et notre foi a été fortifiée et la louange est montée de plus bel vers notre Père des miséricordes qui bénit les actes de foi et d’amour en déversant sa grâce sur ceux qui en ont le plus besoin.

Certains penseraient « C’est enfantin, c’est pas sérieux tout cela… » et bien moi j’y crois fermement car le Seigneur aime la prière faite avec un cœur confiant. ! Ne craignons pas, Dieu est avec nous ! Alléluia !

Dieu bénisse vos familles !

 Le conseil d’Alleluia-France

 

 

Lu 1921 fois Dernière modification le mercredi, 03 octobre 2012 18:46
Plus dans cette catégorie : « Newsletter N°81 Newsletter N°4 »

Laissez un commentaire

Les champs marqués d'un (*) sont obligatoires.\nLe code HTML est autorisé.

NOUS SOUTENIR

Les partenaires