mardi, 22 novembre 2011 20:49

Newsletter N°11

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Pour l'amour de la parole de Dieu et de l'Eucharistie

Télécharger en pdf

 

 

Frères et Sœurs en Jésus-Christ,

 

 

Sainte année Eucharistique 2005 ! Voici le trésor de grâces que DIEU met comme nourriture à notre disposition gratuitement pour cette année ! De Parole en Parole, de communion en communion que Jésus prépare en nous la venue de la Pentecôte d’Amour et nous délivre des forces obscures qui anesthésient notre conscience et celle de notre pays.

 

LA PAROLE : UNE NOURRITURE CELESTE POUR NOTRE INTELLIGENCE

Réveille-toi ô toi qui dors ! Que la voix du chofar nous réveille pour entendre la Parole de Dieu !

Jésus en St Luc 24 /25 « Ah ! Hommes sans intelligence ! Vous êtes bien lents à croire tout ce que les prophètes ont annoncé. » Actuellement Dieu pleure de voir sa Parole oubliée et ses enfants qui sombrent désorientés sans nourriture divine !

Qui met sa Bible en évidence chez lui ? Qui porte sa Bible avec lui partout où il va ! Qui la consulte plusieurs fois par jour comme une nourriture afin de mieux connaître l’Epoux divin qui nous l’a donné !

 

Sa Parole est Vérité ! Sa parole est Esprit et Vie ! Sa Parole guérit et libère les cœurs et nos intelligences ! Sa Parole est le seul Rocher sûr dans les évènements de notre vie et la solidité de notre maison ! Dans le doute, la difficulté, l’angoisse d’une décision, on court de droite et de gauche à la recherche d’une idée, d’une aide, alors revenons vite à la Parole de Dieu ! Sa Parole est efficace en tout temps, tout lieu et en toute circonstance ! C’est une nourriture céleste. Aimons ce miel de Dieu ! Demandons au Saint Esprit d’ouvrir notre intelligence à ces trésors de sagesse où l’or et l’argent sont pourriture à côté !

 

TOUTE LA TORA ET LES PROPHETES

Luc 24 / 27 « Alors, commençant par les livres de Moïse et parcourant tous ceux des prophètes, Jésus leur expliqua ce qui se rapportait à lui dans toutes les Ecritures. »

Voici la bénédiction demandée pour nous au début de cette année : Que la Bible soit sans cesse avec nous, que sa Parole soit sans cesse dans notre bouche ou qu’elle soit le murmure de nos lèvres, que le Saint Esprit nous donne de goûter l’intelligence de sa Parole. Devenons comme Marie, mère et disciple de son Fils, femme forte d’Israël, qui méditait la Parole nuit et jour dans son cœur et la vivait ! Pourquoi ne pas demander à l’Esprit Saint de nous rappeler cette année tout ce que Jésus a dit aux disciples d’Emmaüs?

Quelle merveilleuse préparation pour discerner le Corps du Christ vivant dans le pain et le vin offerts en mémoire de Lui par le prêtre.

 

JESUS MESSIE : NOURRITURE POUR NOS ÂMES ET NOS CORPS

          Ainsi Jésus spécifie aux disciples d’Emmaüs et à toute son Eglise, que la nature de son message est inséparable de sa personne. Jésus convie l’humanité entière à un banquet où, au delà des mots, Il s’offre lui même en nourriture. Mobilisons-nous non seulement pour la nourriture qui passe, mais plutôt pour celle que le Fils de l’homme nous donne et qui demeurera pour la vie éternelle. « JE SUIS LE PAIN DE VIE » Il a promis que celui qui vient à Lui n’aura plus jamais faim et plus jamais soif :« MANGEZ ET BUVEZ» Jean 6 /22-69.

Si la malédiction de tous temps a été de fabriquer des dieux hypothétiques, abstraits inaccessibles, Jésus lui-même se donne à nous concrètement. Oui, pour devenir chair de notre chair, il s’est anéanti, en sorte que nous renaissions en vie éternelle. L ‘ancien adage, reprit par Vittoz, disait aussi : « Rien n’est assimilable pour l’intelligence qui ne soit d’abord passé par les sens ». Les petits accèdent à cette réalité ou toute parole défaille devant elle. Les enfants y accèdent plus facilement qu’un ingénieur ou un savant. Un jour, au cours d’une eucharistie, un petit enfant nous montre du doigt Jésus hostie élevé et proclame dans le silence recueilli de l’adoration : « c’est l’Alliance !».

Si la vraie culture c’est : « ce qui restera quand on aura tout oublié », alors quand arrivera notre grand soir où l’âge aura effacé notre mémoire, en communiant à Jésus hostie, nous lui dirons: « ce soir, reste avec moi Seigneur, il se fait tard et je dois me présenter devant l’Eternel! »

Que Jésus Messie, vraie nourriture et vraie boisson, vivant dans notre corps et notre cœur, accomplisse en nous la Parole annoncée dans toute la Tora et les Prophètes : «Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux que l’on aime ».

 

Le conseil d’Alleluia-France

 

Lu 1792 fois Dernière modification le mercredi, 03 octobre 2012 18:42
Plus dans cette catégorie : « Newsletter N°10 Newsletter N° 12 »

Laissez un commentaire

Les champs marqués d'un (*) sont obligatoires.\nLe code HTML est autorisé.

NOUS SOUTENIR

Les partenaires