mercredi, 23 novembre 2011 19:58

Newsletter N° 20

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Deuxième partie du message prophétique

donné par Notre Père, Abba, à la France (II) 

Pénitence : Israël et Le shabbat du Père

Télécharger en pdf

 



PAROLES DU SEIGNEUR POUR LA FRANCE (2ème partie du message)

Pénitence pour nos mentalités sur Israël !


Voici le deuxième sens de la pénitence donné prophétiquement par le Père. Il ne suffit pas de dire que vingt siècles d’antisémitisme sont terminés avec les derniers papes et le texte Nostra Aetate, mais de prendre conscience du rôle d’Israël, du monde juif et de son histoire, de l’Hébreu comme langue, dans notre façon de vivre au quotidien, de penser, de prier, de lire la Bible. Prenons conscience que c’est grâce à Israël que l’Eglise est ce qu’elle est. Israël est la prunelle de l’œil de Dieu. Voici la Parole donnée par notre Père :«Recevez ma gloire, pour bâtir et vivre une véritable alliance spirituelle avec le monde Juif, avec Israël, dans la lumière du Christ Ressuscité, mon Fils élu et premier-né ! Aimez de mon Amour, mon peuple Israël, élu et premier né.»

Nous avons besoin d’illustrer cette pénitence de nos mentalités catholiques par des exemples concrets où L'Esprit Saint, éducateur des hommes, nous enseigne aujourd’hui :

1/ Israël et l’Eglise, deux peuples pour former le Corps du Christ

"Jamais le Nouveau Testament n’appelle l’Eglise « le nouvel Israël » "dit la ***Commission Pontificale Biblique. Ne disons donc plus jamais que l’Eglise Catholique s’est substituée à Israël, depuis l’avènement de Jésus. Ne disons plus jamais que l’Eglise est le nouvel Israël ! C’est une faute grave contre le plan du Père. Ils sont deux peuples à former le Corps Mystique de son Fils Bien aimé. Paul dit aux Romains, que les peuples non-juifs, l’Eglise, sont, par et en Jésus, greffés parmi les branches de l’Olivier franc qu’est Israël. Ainsi par Jésus nous sommes spirituellement Juifs. Pie X a déclaré, les « chrétiens sont spirituellement sémites ». C’est pourquoi la petite Thérèse de Lisieux souhaitait apprendre l’Hébreu pour mieux goûter la Parole de Dieu ; c’est pourquoi St Bernard a été à l’école des Rabbins de son temps pour goûter la Parole.

2/ La Bible et l’Hébreu

Jésus était Juif et Juif pratiquant. Sa Parole dans l’Evangile et toute la Bible a été écrite, pensée, vécue en pratique dans la langue divine : l’Hébreu. Si nous le sentons, apprenons l’Hébreu, comme la langue où s’est exprimée la Parole faite Chair, la Parole qui est Esprit et Vérité ! Les diverses traductions de la Bible ne pourront jamais transmettre la hauteur et la profondeur du message biblique, afin que selon la Sagesse de Dieu nous ne cessions jamais de découvrir la richesse de cette Parole. Nourris de cette Parole, nous pourrons chanter, danser devant la Face de Dieu comme les psaumes nous y invitent.

3/ Le Shabbat

Autre pénitence pour nos mentalités catholiques. Ne plus jamais dire : « pour nous catholiques, le dimanche remplace le Shabbat ! » ( et ne plus prononcer sabbat, mais prononcer « Chabbat » car autrement c’est le langage des sorciers**)

Non ! L’Eglise Catholique n’a jamais annulé le Shabbat, car elle ne le peut pas, il existe un véritable sens chrétien du shabbat. L’Eglise a toujours enseigné que le Shabbat était le 7ème jour de la semaine et le dimanche était le premier jour de la semaine, à cause de la Résurrection. Jésus a dit qu’Il était Maître du Shabbat. Or pour nous chrétiens, ce jour est fait pour nous introduire dans le Jour de la Résurrection et accueillir les fruits de la Gloire de Dieu.

De plus, le Shabbat est le 4ème des dix commandements : « Tu sanctifieras le 7ème jour, qui sera le jour du repos ». Si nous perdons le sens du dimanche, jour de la résurrection, c’est parce ce 7ème jour n’est plus sanctifié. Le Shabbat, jour de repos et de guérison de Jésus dans son peuple. Et ce repos nous permet d’accueillir le sens et la valeur du Dimanche, jour de la résurrection, alors ainsi nous sanctifierons tous nos dimanches.

** D’après le Littré, « shabbat repos observé pas les Juifs le 7ème jour. Deuxième sens, sabbat : dès le Moyen âge, assemblée nocturne et bruyante de sorciers et de sorcières, dérivation injurieuse du sens de shabbat, à cause de l’opinion populaire, qui, condamnant les Juifs, assimila leur fête à une réunion de sorciers. »

Des gestes concrets


Le pape Benoît XVI nous a invités à poser des gestes concrets d’amitié avec Israël. Accueillons cette invitation et ces paroles bibliques concernant le shabbat. Aurions-nous le désir en France de célébrer ce repos familial et festif du vendredi soir qui commémore l’entrée en shabbat. Dans cette célébration biblique et d’Eglise nous resserrerons les liens d’amitié, en Jésus, Maître du Shabbat, à la fois avec Israël et la famille ; le shabbat contient une bénédiction spéciale pour les familles et les enfants.


4/ Le Seder de Pâques


Un autre geste prophétique d’amitié envers Jésus, Roi des Juifs, et Chef de l’Eglise. Jésus a institué son Eucharistie ( la messe) au cours du repas pascal –appelé Seder en Hébreu. Ce repas pascal et sa liturgie n’ont jamais été abolis par l’Eglise. Si nous voulons faire goûter à nos enfants et nos adolescents la hauteur et la profondeur du mystère eucharistique, prenons la peine de vivre la célébration du Seder de Pâques. Nos cœurs accueilleront de plus en plus la richesse du Mystère de l’Eucharistie.

A Marseille, avec l’accord de notre évêque, nous avons célébré pour la première fois ce repas pascal. Nous pensions qu’une heure et demie aurait pu suffire à cette célébration qui en fait s’est déroulée pendant trois heures. Il y avait la plus de 200 personnes, avec des enfants des adolescents qui auraient voulu prolonger cette célébration et cette fête. La Gloire de Dieu était vraiment au milieu de nous !

5/ Prier pour Jérusalem, nos frères Juifs et l’Eschatologie


Dans notre pénitence vis à vis d’Israël, Jésus nous invite à prier chaque jour pour Jérusalem afin que les Juifs L’accueillent dans leur cœur, comme sauveur et libérateur à l’instar de Moïse. En effet le temps est là où des milliers de Juifs reconnaissent Jésus comme sauveur (Juifs Messianiques). L’ « illumination » du peuple Juif ( et non sa conversion) est le signe actuel du retour proche de Jésus dans sa Gloire. Romain 11,15 : « Car, si leur mise à l’écart a été la réconciliation de l’univers, que sera leur réintégration, sinon la vie à partir de la mort ? »

Voici ce deuxième sens du mot de « pénitence » : corriger notre mentalité vis-à-vis d’Israël et poser des gestes concrets.


NEUVAINE AU SAINT-ESPRIT POUR ISRAEL :


La Fille aînée de l’Eglise demande la Pentecôte d’Amour pour le Fils aîné (Israël)

Voici deux paroles de la Bible pour conduire notre neuvaine au Saint Esprit pour Israël afin de hâter la Gloire de Dieu sur la France et Israël :

Ainsi parle le Seigneur en Genèse 12, 2/3 :

« Adonaï dit à Abraham : Je fais de toi une grande nation. Je te bénis, je grandis ton nom : tu es une source de bénédiction. Je bénis ceux qui te bénissent, et je maudirai ceux qui te maudissent. Toutes les familles de la terre seront bénies en toi. »

Le Seigneur expose la richesse de son Amour pour Israël et l’Eglise : Paul aux Romains 11 25/32 :

« Car je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère, afin que vous ne soyez pas sages à vos yeux : l'endurcissement est venu en partie pour Israël jusqu’à ce que la multitude des nations soit entrée. Et ainsi tout Israël sera sauvé, selon qu'il est écrit : Le libérateur viendra de Sion ; il détournera l’impiété de Jacob. Et voici mon alliance avec eux, oui j'ôterai leurs péchés. (…) Oui, Dieu a enfermé tous les hommes dans la désobéissance, afin de faire miséricorde à tous.»


                                                                                    Le conseil d’Alleluia-France



*Les personnes et familles interpellées par la célébration du shabbat peuvent trouver sur le site un canevas de célébration.

Bibliographie pour nous affermir dans la connaissance du Mystère d’Israël :

• La Bible : lettre de Paul aux Romains chapitre 9 – 10 –11 ( à lire et relire)

• **De la commission biblique pontificale, page 65 (ref 304/ Le peuple Juif et ses Saintes Écritures dans la Bible Chrétienne c'est un chef d’œuvre pour la bonne compréhension en ce qui nous concerne

• Texte Nostra Aetate http://eucharistiemisericor.free.fr/nostra_aetate.php

• André Chouraqui : « les dix commandements » ( Robert Laffont)

• Aimer Israël pourquoi ? édition des Béatitudes http://www.editions-beatitudes.fr/

• Juif notre frère édition des Béatitudes

 

Lu 2483 fois Dernière modification le mercredi, 03 octobre 2012 18:40
Plus dans cette catégorie : « Newsletter N° 19 Newsletter N° 21 »

Laissez un commentaire

Les champs marqués d'un (*) sont obligatoires.\nLe code HTML est autorisé.

NOUS SOUTENIR

Les partenaires