mercredi, 23 novembre 2011 19:41

Newsletter N° 17

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Tu sera sauvé si "tu gravis la montagne de la louange cet été..."

Télécharger en pdf



Ex 17:11-12 : « Lorsque Moïse élevait sa main, Israël était le plus fort; et lorsqu'il baissait sa main, Amalek était le plus fort. Les mains de Moïse étant fatiguées, ils prirent une pierre qu'ils placèrent sous lui, et il s'assit dessus. Aaron et Hur soutenaient ses mains, l'un d'un côté, l'autre de l'autre ; et ses mains restèrent fermes jusqu'au coucher du soleil. »

Par cette parole, Dieu désire encourager tous ceux qui veulent baisser les bras, jeter l'éponge, se laisser aller et s'endormir comme Elie sous son genêt :

Ne baisse pas les mains devant Dieu
Ne baisse pas les mains dans la prière
Ne baisse pas les mains dans l'épreuve et l'adversité
Ne baisse pas les mains quand la fatigue et la lassitude sont là
Ne baisse pas les mains quand tu vis l'échec,
que rien ne réussit et que l'horizon semble bouché
Ne baisse pas les mains quand tu te retrouves seul et délaissé
Ne baisse pas les mains quand ta jeunesse s'en va et que ton corps est usé
Ne baisse pas les mains quand tu te sens mal aimé
Ne baisse pas les mains quand tu es incompris
Ne baisse pas les mains quand tu te sens inutile
Ne baisse pas les mains en face de tes adversaires
Ne baisse pas les mains, je t'en supplie ne baisse pas les mains...


« Car Le Seigneur exerce tes mains au combat, et tes bras tendront encore l'arc d'airain » (Psaume 18,35)

Que tes mains saisissent la Parole de Dieu et avec elle gravis la Montagne d’Adonaï ! Elle ruisselle de la louange des élus ! Dis la Parole de Dieu où que tu sois, alors tu ruisselleras de bonheur, devant Dieu, face à face, en sa présence !


Comme Moise, tes mains levées, chante la louange :

« Et toi, Jésus, tu nous prends tous par la main,
et tu nous entraînes avec douceur loin du regard de
L’Ennemi, loin de la main qui nous déteste.
Car nous savons que sa ruse est de montrer le Mal
partout dans le monde, afin de nous faire croire
qu’il est plus fort que Toi, Jésus.
Toi, Jésus, tu es l’Amour offert à nos cœurs.
Tu es la Sainte Alliance protégée par le Seigneur...
Toi, tu es la Promesse promise dans le regard d’Abraham, notre père …
Avec toi, je n’ai plus peur car tu m’entraînes avec douceur
loin de la main de l’Ennemi, afin que je te serve au cœur de l’innocence, 
au cœur de l’amour, devant ton visage,
tout au long de toutes mes journées.
Et toi, Seigneur mon Dieu, je te bénis
pour tant de merveilles sous mon regard ébahi.
Je contemple ta bonté pour nous, et je vois qu’elle est sans fond !
Et je vois le soleil qui se lève sous mes yeux.
Ton retour est proche car je te vois qui viens d’en haut...
D’en haut, tu te penches, d’en haut, tu descends, d’en haut, tu nous visites, d’en haut, tu illumines nos ténèbres, d’en haut,
tu illumines même notre mort.
Je ne baisse plus les mains puisque c’est ta main qui prend ma main, puisque c’est Toi qui me conduis sur le chemin du silence et de la paix. Par Toi, Jésus, aujourd’hui je resplendis sous le regard d’Abba,


          au cœur du silence
           au cœur de l’Amour
       au cœur de Dieu


               le Saint Béni Soit - il !



                                                                     Le conseil d’Alleluia-France

 

Lu 2308 fois Dernière modification le mercredi, 03 octobre 2012 18:41
Plus dans cette catégorie : « Newsletter N°16 Newsletter N° 18 »

Laissez un commentaire

Les champs marqués d'un (*) sont obligatoires.\nLe code HTML est autorisé.

NOUS SOUTENIR

Les partenaires