mardi, 15 novembre 2011 09:45

La Salette

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Extraits des messages de la Vierge aux bergers de la Salette

Télécharger en pdf

 

 

Avertissement du comité de rédaction

Ces messages et secrets, « oubliés », ont une valeur centrale pour expliquer les crises sociales et politiques des années qui viennent. Les extraits tirés du livre de René Laurentin et Michel Corteville (2002) : « Découverte du secret de La Salette ». Ce livre a reçu le Nihil Obstat et l’imprimatur de l’ Eglise. Les messages ont été reconnus comme vrais et fondés par l’Eglise en 1851.

La Vierge parle le langage des larmes : Marie est assise tout en larmes, la tête dans ses mains. Pourquoi pleures-tu Marie ? Depuis les révolutions françaises et américaines de la fin du 18ème siècle, de nouvelles structures sociales, économiques, financières, idéologiques, matérialistes, laïques, sont délibérément instaurées dans l’unique but de détruire lentement la vie de relation intime d’Amour entre Dieu et l’Homme. L’amour se refroidi et le péché s’installe dans le droit. La haine et la confusion grandissent entre les hommes. La France en tant que « fille aînée » est la première concernée par l’abandon progressif de sa mission pour l’Eglise et le monde.

(Exemple d’actualité législative : l’Europe demande à chaque état de fixer pour août 2003 un jour chômé par semaine qui peut être différent du dimanche ! Alors que Marie dit à La Salette que ce qui l’attriste le plus est le non respect de la sanctification du dimanche..)

Les conséquences de cette rupture d’Amour entre Dieu et les hommes sont terribles pour l’homme et conduisent aux cataclysmes sociaux. Mélanie prophétisera les dates exactes de l’effondrement de l’Empire devant les Prussiens en 1870, la révolution de la Commune, les violations de l’Eglise en 1905, les guerres mondiales et ce n’est qu’une partie des messages. La plus grande partie est à venir...

Il faut rapprocher ces messages du livre de l’Apocalypse et il semblerait que nous vivions la dernière partie. L’amour de l’homme pour Jésus et Marie continue à se refroidir, et le dernier empire celui de l’Antéchrist est pour aujourd’hui. Le contrôle total sur l’humanité (technique informatique, médical, législatif,..) se met en place. Le but de cette entente des nations contre Dieu, appelé le gouvernement mondial est d’amener tout homme à adorer Lucifer ou la Bête.

Marie à La Salette, décrit les cataclysmes qui viennent comme conséquences de l’endurcissement du coeur de l’homme. Marie prévient ses élus et les invite à entrer sérieusement dans le COMBAT SPIRITUEL contre la haine, le mensonge et à respecter les lois de l’Eglise. Elle promet que ceux qui « restent » seront protégés, à cause de leur fidélité dans la CHARITE, la VEILLE, la PRIERE, le JEUNE , la COMMUNION et la RECONCILIATION.

Alors Marie décrit le temps de la grande purification de la terre et l’accomplissement de toutes les prophéties de la Bible et de tous les prophètes : « une terre nouvelle, des cieux nouveaux, la paix entre tous ! ». La France aura un rôle central dans cet avènement comme « fille aînée de l’Eglise »

A l’époque, L’Eglise diocésaine, le Pape Pie IX puis le Pape Léon XIII, le Curé d’Ars ont approuvé ces messages. De grandes figures ont aussi défendu ces messages : Léon Bloy, Jacques Maritain, Massignon, Huysmans, Claudel ainsi que Mère Yvonne Aimée de Malestroit dont les précisions sont encore plus étonnantes que celle de Mélanie.

 

1. Rédaction du secret par Maximin le 3 juillet 1851 Il concerne la France dans sa vocation

« Le 19 septembre 1846, nous avons vu une belle Dame. Nous n’avons jamais dit que cette dame fut la Sainte Vierge mais nous avons toujours dit que c’était une belle Dame. Je ne sais pas si c’est la sainte Vierge ou une autre personne. Moi, je crois aujourd’hui que c’est la sainte Vierge. Voilà ce que cette Dame m’a dit : « Si mon peuple continue, ce que je vais vous dire arrivera plus tôt, s’il change un peu, ce sera un peu plus tard. La France a corrompu l’univers, un jour elle sera punie. La foi s’éteindra dans la France : trois parties de la France ne pratiqueront plus de religion ou presque plus, l’autre partie la pratiquera sans bien la pratiquer. Puis, après [cela], les nations se convertiront, la foi se rallumera partout. Une grande contrée dans le nord de l’Europe, aujourd’hui protestante, se convertira : par l’appui de cette contrée toutes les autres contrées du monde se convertiront. Avant que tout cela arrive, de grands troubles arriveront, dans l’Église, et partout. Puis, après [cela], notre Saint-Père le pape sera persécuté. Son successeur sera un pontife que personne n’attend puis, après [cela], une grande paix arrivera, mais elle ne durera pas longtemps. Un monstre viendra la troubler. Tout ce que je vous dis là arrivera dans l’autre siècle, [au] plus tard aux. deux mille ans. »

Maximin Giraud, Grenoble, le 3 juillet 1851

 2. Rédaction du secret par Mélanie le 6 juillet 1851

Le temps de la colère de Dieu est arrivé ! Si, lorsque vous aurez dit aux peuples ce que je vous ai dit tout à l’heure, et ce que je vous dirai de dire encore, si, après cela, ils ne se convertissent pas, (si on ne fait pas pénitence, et si on ne cesse pas de travailler le dimanche, et si on continue à blasphémer le Saint Nom de Dieu), en un mot, si la face de la terre ne change pas, Dieu va se venger contre le peuple ingrat et esclave du démon. Mon Fils va faire éclater sa puissance !

Paris, cette ville souillée de toutes sortes de crimes, périra infailliblement. Marseille sera détruite en peu de temps. Lorsque ces choses arriveront, le désordre sera complet sur la terre, Le monde s’abandonnera à ses passions impies. Le pape sera persécuté de toutes parts : on lui tirera dessus, on voudra le mettre à mort, mais on ne lui pourra rien, le Vicaire de Dieu triomphera encore cette fois[-là]. Les prêtres et les religieuses, et les vrais serviteurs de mon Fils seront persécutés, et plusieurs mourront pour la foi de Jésus-Christ. Une famine régnera en même temps. Après que toutes ces choses seront arrivées, beaucoup de personnes reconnaîtront la main de Dieu sur elles, se convertiront, et feront pénitence de leurs péchés. Un grand roi montera sur le trône, et régnera pendant quelques années.

La religion refleurira et s’étendra par toute la terre et la fertilité sera grande, le monde content de ne manquer de rien recommencera ses désordres, abandonnera Dieu et se livrera à ses passions criminelles.

[Parmi] les ministres de Dieu, et les Epouses de Jésus-Christ, il y en a qui se livreront au désordre, et c’est ce qu’il y aura de [plus] terrible.

Enfin, un enfer régnera sur la terre.

Ce sera alors que l’Antéchrist naîtra d’une religieuse ; mais, malheur à elle ! Beaucoup de personnes croiront à lui, parce qu’il se dira le venu du ciel, malheur à ceux qui le croiront !

Le temps n’est pas éloigné, il ne passera pas deux fois 50 ans.

Mon enfant, vous ne direz pas ce que je viens de vous dire. (Vous ne le direz à personne, vous ne direz pas si vous devez le dire un jour, vous ne direz pas ce que cela regarde), enfin vous ne direz rien jusqu’à ce que je vous dise de le dire ! Je prie Notre Saint-Père le Pape de me donner sa sainte bénédiction.

Mélanie Mathieu, Bergère de La Salette Grenoble 6 juillet 1851.

J.M.J.

Lu 2269 fois Dernière modification le mercredi, 03 octobre 2012 18:53
Plus dans cette catégorie : « Marthe Robin Myriam de Galilée »

Laissez un commentaire

Les champs marqués d'un (*) sont obligatoires.\nLe code HTML est autorisé.

NOUS SOUTENIR

Les partenaires